1 visiteur connecté - 40 visiteurs aujourd'hui - 39487 visite(s) au total

Avec Caritas dans l’esprit de Noël

Pour la 17ème année consécutive, la chorale Sainte-Cécile et la Musique Municipale de Drusenheim ont uni leurs talents en l’église Saint-Matthieu pour présenter sa traditionnelle veillée de Noël.

Malgré le temps qui n’incitait guère à la sortie et les nombreux autres concerts ou marchés dans les environs, l’assistance était fort nombreuse pour applaudir les artistes et pour faire oeuvre de générosité. Après une entrée en matière avec Sabine DIETRICH à l’orgue dans un morceau de Pachelbel, l’abbé Hyacinthe RADON a redit le message de la Nativité et souhaité que l’actualité apporte d’autres nouvelles que les cris et les pleurs des petits et des pauvres. L’organiste reviendra pour une surprenante inspiration jazz. Puis en alternance, la Musique sous la direction de Jean-Claude STOEFFLER et la Chorale sous celle de Jérôme DIETRICH.

Un solo au saxo alto

Ainsi, après une introduction en forte, revenait en plus doux le thème des Anges dans nos campagnes, plus avant le célèbre Stille Nacht de Franz Gruber ou encore Ihr Kinderlein kommet pour la Musique. Pour sa part, la Chorale interpréta aussi bien des Noëls plus anciens, comme Les bourgeois de Châtre, anglais ou contemporains avec les compositeurs Akepsimas, Mannick et Scouarnec. L’orchestre des Jeunes, sous la direction de Nicolas SCHIFF, interpréta quatre morceaux plus laïcs, dont Titanic : 100 ans après, avec en prime un solo de Hugo MALET au saxophone alto.

Mais la nouveauté musicale de ce concert fut la participation d’une quinzaine de petits chanteurs du centre Au coeur des voyages musicaux, sous la direction de Véronique STEINMETZ. Apportant une note de tendresse, ils se firent longuement applaudir, comme dans le Noël des enfants du monde, avant d’être rejoints par la chorale Sainte-Cécile pour un medley de Jean Baumgartner avec le Glory Alléluia en final. La paix et l’amour sur la terre entière furent chantés dans Mille colombes.

Le public, invité comme chaque année à un plateau pour une action généreuse, fut sollicité au plus près de son entourage. À cette fin, Stéphanie KRAEHN, coordinatrice de Caritas pour le Bas-Rhin et Armande SIGRIST, responsable locale, décrivirent et détaillèrent les actions entreprises pour les personnes en situation de grande précarité et souvent de détresse morale. L’assistance ne s’y trompa en se montrant une fois de plus très généreuse à la sortie.

Publié dans les Dernières Nouvelles d’Alsace, le 13/12/2012.

Au coeur des voyages musicaux


Haut de page