3 visiteurs connectés - 25 visiteurs aujourd'hui - 45879 visite(s) au total
Concert de Noël Drusenheim

Un concert contre Alzheimer

C’est dans un véritable esprit de Noël, dixit le curé Hyacinthe Radon, qu’une chorale et deux orchestres ont joué à Drusenheim dimanche 10 décembre au profit d’une oeuvre humanitaire.

L’assistance était une fois encore nombreuse à l’église, bien que la multitude de concerts dans les environs et le mauvais temps aient retenu quelques-uns à leur domicile ou ailleurs. Pendant deux heures, les vingt morceaux au programme ont reçu des applaudissements nourris.
Le plateau fut destiné à l’association Alsace Alzheimer 67 dont la présidente, Agnès Haessler, en mots simples a expliqué les actions entreprises. Parmi elles, le soutien aux familles dont les membres sont affectés par la maladie avec permanence téléphonique, accueil personnalisé, animation de groupes de soutien, après-midi récréatifs, formations diverses…

Le concert débuta de manière un peu théâtralisée avec les musiciens de l’Harmonie Alsatia placés sous la direction de Jean-Claude Stoeffler. La plupart dans le chœur et d’autres dans les allées pour Un Chant pour Vous du compositeur autrichien Otto M. Schwarz.
La chorale Sainte-Cécile, sous la direction de Jérôme Dietrich, interpréta l’Hymne à la Nuit de Jean-Philippe Rameau. Popularisé par le film Les Choristes, le chant fait entrer d’une manière sensible dans le profond mystère de la Nativité. L’Harmonie enchaîna sous un nouvel habillage avec un solennel Douce Nuit, Saint Nuit, loin de la simplicité du compositeur originel Franz Gruber.

Virtuosité

Sabine Dietrich joua à l’ogue ce magnifique morceau baroque Où s’en vont ces gais bergers de Michel Corette. L’auditoire a apprécié la virtuosité de l’interprète. Il est vrai que son titre de cotitulaire de l’orgue Silbermann à l’église d’Ebersmunster vaut bien des diplômes ! Elle accompagna les différents chants ou encadra le programme de la chorale comme la berceuse bien connue d’un noël alsacien d’Alexandre Guilmant.

D’autres chants doux, festifs ou brillants étaient également au programme comme « Toi, le petit enfant de la famille humaine… vraie lumière des hommes… centre de notre histoire » ou des noëls de différentes régions et de différents pays.
La Musique municipale fit intervenir au chant une jeune soliste, Lucie Malet. Un peu réservée, elle démontra qu’elle possédait une fort jolie voix pour interpréter le titre Souviens-toi de Florent Pagny.

Sous la direction de Nicolas Schiff, l’orchestre des jeunes, avec un nombre impressionnant de membres, a choisi des compositions dynamiques et majestueuses comme le Only Time de l’Irlandaise Enya. Avec des arrangements du même Nicolas Schiff, pour les introductions et dans une belle ambiance de fête et de recueillement, l’assistance et tous les artistes réunis interprétèrent en final les noëls incontournables.

Publié dans les Dernières Nouvelles d’Alsace, le 16/12/2017

Découvrez toutes les photos du concert sur notre site !

Concert de Noël Drusenheim

Haut de page