2 visiteurs connectés - 88 visiteurs aujourd'hui - 37912 visite(s) au total

Des médailles pour les musiciens

La célébration au monument aux morts le soir du 13 juillet à Drusenheim fut l’occasion de récompenser des membres méritants de la musique municipale Alsatia.

Neuf musiciens actifs furent médaillés par le maire et président Jacky KELLER, en présence du président-délégué Michaël LOBLEAU, du directeur Jean-Claude STOEFFLER et de tous les musiciens. Tous se réjouirent de la reconnaissance de la longévité et de l’engagement de ces membres.

Furent d’abord récompensés de la médaille d’argent de la Fédération des sociétés de musique d’Alsace pour au moins quinze ans de service : Lucie KOENIG née FRIEDRICH (saxophone), Carole LOBLEAU (saxophone), Céline LOBLEAU née HUSSELSTEIN (saxophone), Aude WEBER (flûte) et Franck SCHMITTER (trompette).

Une « génération dorée »

Tous nés en 1985 ou en 1986, ils forment dans l’orchestre une « génération dorée » : ils ont rejoint l’orchestre d’harmonie au tournant du siècle, après avoir suivi les cours de l’école de musique.

La médaille d’or pour au moins vingt-cinq ans de service de la même Fédération fut remise au tromboniste Cédric RICHTER (27 ans).

La médaille d’argent de la Confédération musicale de France pour au moins trente ans de service (31 ans) a été remise à Sandra ARBOGAST née ULRICH (flûte traversière).

Enfin, la médaille d’or de la même confédération pour au moins quarante ans de service a été décernée au percussionniste Arsène BERLING (42 ans d’activité) et au trompettiste Jean-Michel PETER (40 ans).

Outre leurs grandes qualités d’instrumentiste, plusieurs de ces médaillés se sont engagés ou sont encore engagés comme membres du comité.

C’est ainsi que Céline LOBLEAU est actuellement trésorière et Arsène BERLING assesseur. Mais la palme revient incontestablement à Jean-Michel PETER. Avant le recrutement d’un directeur professionnel, il fut longtemps chef de musique. Il est également directeur de l’orchestre de musique folklorique des Druesemer Schpetz Buewe.

Publié dans les Dernières Nouvelles d’Alsace, le 20/07/2016


Haut de page