1 visiteur connecté - 94 visiteurs aujourd'hui - 82593 visite(s) au total
concert-de-noel-2019-09

La Musique Municipale et la chorale Sainte-Cécile à l’unisson

Depuis plusieurs décennies, Musique Municipale de Drusenheim et chorale Sainte-Cécile unissent leurs talents pour proposer au public un concert de Noël au profit d’une association humanitaire.

Pour la 9ème fois, les quatre même étaient « à la baguette » : Sabine Dietrich à l’orgue, pour des soli ou des accompagnements, son père Jérôme avec la chorale à 4 voix mixtes, Nicolas Schiff avec l’orchestre des jeunes et Jean-Claude Stoeffler avec l’orchestre d’harmonie.
Les bons échos concernant le programme, ainsi que le choix du bénéficiaire du plateau, ont sans doute contribué au succès de la manifestation. Rarement l’église était aussi remplie ces dernières années. Les chants traditionnels, comme Stille Nacht, Il est né… ont été repris en chœur par l’assistance avec beaucoup de bonheur.

Un plateau généreux à destination de Madagascar 2000

Le message d’espérance et de partage, rappelé par le curé Hyacinthe Radon, s’est traduit par un plateau généreux à destination de Madagascar 2000. L’association oeuvre pour un foyer de vie et pour le groupement Miavo qui réinsère dans la société des jeunes issus de classes sociales défavorisées et déscolarisées.

La Musique Municipale a ouvert la veillée d’une manière forte avec des airs connus de Roland Kernen, un compositeur aux multiples pseudonymes.
Elle a enchaîné avec un clin d’œil à l’actualité religieuse proche : La Légende de Sainte-Odile du suisse Mario Bürki. L’Alsace encore, avec la chorale dans le difficile motet Hodie Christus Natus Est de Louis Feltz de Huttenheim. Avec Noël, rumeur d’enfance, les cantiques commencent dans la joie, presque comme une berceuse. Egalement au répertoire de la chorale, Verbum Caro Factum Est : en quatre mots tout le mystère de la Nativité est mis en évidence.

La période baroque mise à l’honneur

Un pot-pourri de musiques de Noël sous forme d’ouverture majestueuse a introduit les quatre morceaux du remarquable Orchestre des Jeunes. S’en suivirent le célèbre Happy Xmas, de John Lennon et Yoko Ono, un extrait du film d’animation Le Pôle Express et l‘Amour Brille Sous les Etoiles du Roi Lion d’Elton John.
Comme souvent, la période baroque a été mise à l’honneur dans de belles interventions à l’orgue.

Publié dans les Dernières Nouvelles d’Alsace, le 28/12/2019

Décrouvrez toutes les photos du concert dans notre galerie en ligne.

 

concert-de-noel-2019-09

Haut de page