2 visiteurs connectés - 89 visiteurs aujourd'hui - 39635 visite(s) au total

Les comédies musicales ont enchanté les mélomanes

Pour la soirée du samedi 14 avril, la Musique Municipale ALSATIA de Drusenheim a invité au Gabion les mélomanes au traditionnel concert de printemps, vrai sommet de la saison pour l’association.

« Le chef a de quoi être satisfait », dira à l’issue du spectacle une auditrice musicienne présente dans la salle. En choisissant pour thème la comédie musicale et avec la qualité de l’orchestre, composé pour l’occasion de 48 musiciens répartis en une quinzaine d’instruments, le succès était garanti. Aussi bien Jean–Claude STOEFFLER pour l’orchestre d’harmonie que Nicolas SCHIFF pour l’orchestre des jeunes, composé de 33 musiciens, ont choisi un programme fort alléchant.

La soirée démarra très fort avec Strike Up The Band de George Gershwin, un monument des comédies musicales qui a popularisé le genre. Puis, tout au long de la soirée, le public chaleureux apprécia différentes facettes et différents styles. Il goûta de grands moments d’émotion, d’harmonie, de tendresse et de douceur, de plaisir partagé et même de nuances en « couleurs », un mot cher au directeur. Il réserva des applaudissements nourris au solo de trompette de Jean–Michel PETER dans un extrait de Jésus–Christ superstar.

Broadway

À l’aide d’un écran, le public fut invité à se souvenir de quelques films qui suivirent souvent ces comédies musicales. Il revit avec plaisir l’élégant Rex Harrison et la charmante Audrey Hepburn dans ou les paysages typiques autrichiens de la famille Trapp dans La Mélodie du Bonheur. Il fredonna les paroles du Temps des Cathédrales. Dans un décor sombre, entrecoupé d’éclairs et dans un cri strident, le Fantôme de l’Opéra s’est même dédoublé. Des extraits de trois autres comédies créées à Broadway ont complété le programme.

En fin de première partie, l’orchestre des jeunes présenta quatre morceaux dont des marches composées par John Williams pour de grands films. En rappel, l’orchestre d’harmonie rendit hommage à la voix d’or de Whitney Houston, récemment décédée.

Tant le maire Jacky KELLER, Président, que Gilbert LIESS, Président Délégué ont trouvé des mots justes et chaleureux de félicitations et de remerciements. Ils s’adressèrent au public, à l’ensemble des musiciens et en particulier aux six jeunes qui ont intégré la formation et surtout aux chefs Jean–Claude STOEFFLER à qui fut tiré un « grand coup de chapeau » et Nicolas SCHIFF, passionné et fort adroit de la baguette tenu de la main gauche.

Gilbert LIESS profita de l’occasion pour inviter à la prochaine fête d’été du dimanche de la Pentecôte (27 mai).

Publié dans les Dernières Nouvelles d’Alsace, le 19/04/2012.

Le solo de Jean-Michel Peter


Haut de page