3 visiteurs connectés - 107 visiteurs aujourd'hui - 82593 visite(s) au total
tutti-comme-on-dit-en-musique-essentiellement-symphonique-photo-dna-1584036040

Les professeurs de musique ont du talent

Sous la coordination d’Olivier Saenger, directeur de l’école de musique Alsatia de Drusenheim, les professeurs de musique ont présenté ce dimanche 8 mars la 6ème édition de leur concert au Pôle culturel.

Au nombre de onze sur scène, ils enseignent soit à l’Alsatia, soit à l’ACAL (Association Culture, Arts et Loisirs). Les instruments joués vont de l’alto au piano et au saxo, de la basse aux percussions, en passant par bien d’autres instruments, sans oublier le chant.

Loin de la « parenthèse musicale » annoncée, c’est à un très beau concert riche et varié d’une douzaine de morceaux de grande qualité avec de vraies difficultés auquel le public a pu assister.

Les parents d’élèves ont ainsi pu constater que leurs enfants étaient entre de très bonnes mains. Tous les instruments ont été mis en valeur et plus encore les enseignants.

Dans son intervention, le directeur annonce des morceaux qui faisaient revivre la musique à travers l’histoire.

L’introduction instrumentale s’est fait à travers Oye Como va, un classique du milieu des années 1950.

Deux rendez-vous musicaux les 18 mars et 4 avril

Immédiatement après, tous les autres morceaux se sont succédé, à deux, à quatre, à cinq ou tous ensemble, à travers une histoire imaginaire, qui mêlait chevalier, belles dames, mais aussi garden-party et taverne, quelquefois sans véritable lien.

Le public a applaudi un tendre duo au violon et à la flûte de François Devienne, compositeur du XVIIIe  siècle. L’histoire remonte même à l’Antiquité et a mis en valeur la professeure de chant avec la plainte de Cléopâtre dans Si tu n’as pas pitié de moi , extrait de l’opéra d’Haendel Jules César en Égypte ou voyage jusque dans les Indes Galantes avec Les Sauvages , tirés de l’opéra-ballet de Jean-Philippe Rameau.

Mais le XXe  siècle n’était pas oublié, avec entre autres, un thème espagnol dans Asturias d’Henri Büsser ou un standard de jazz, entré dans le répertoire de nombreux groupes, Birdland , composition instrumentale de Joe Zawinul, mais aussi Rescue Me chanson de Madonna.

Après les remerciements d’usage pour les nombreux applaudissements, le directeur annonce deux prochains événements au Pôle culturel : mercredi 18 mars à 19h15, avec entrée libre, un concert autour de la flûte traversière et samedi 4 avril à 20h, le concert de printemps de l’orchestre d’harmonie avec l’orchestre des jeunes et la participation de la société d’Ohlsbach sur le thème « bêtes de scène »
EDIT : Concerts annulés en raison du Coronavirus

Publié dans les Dernières Nouvelles d’Alsace, le 13/03/2020

tutti-comme-on-dit-en-musique-essentiellement-symphonique-photo-dna-1584036040

Haut de page