1 visiteur connecté - 91 visiteurs aujourd'hui - 37972 visite(s) au total

Partage et espoir

Dans l’après-midi du dimanche 14 décembre 2014 a eu lieu en l’église de Drusenheim, la dernière manifestation du Temps autour der Noël. Le public en grand nombre a applaudi trois ensembles artistiques locaux, ainsi que le jeune organiste Thibaut FROEHLICH.

C’est de joie dont il fut question pendant deux heures, joie de la proche Nativité et joie de l’écoute de la très belle musique. L’abbé Radon eut des mots chaleureux pour remercier les intervenants et fit passer le message de paix de Noël et son prolongement dans les racines chrétiennes.

Les Petits Bonnets de l’Espoir

D’emblée, l’organiste qui tout au long de l’après-midi accompagna la chorale Sainte-Cécile sous la direction de Jérôme DIETRICH, démarra fort avec un morceau de Claude Balbastre du XVIIIe siècle Quand Jésus naquit à Noël. Il interviendra encore, comme pour Venez Divin Messie, quelque peu romantique de César Franck.
La chorale interpréta un autre Introït, le solennel et mélodieux Puer natus est (un enfant est né, un fils nous est donné). D’autres noëls d’ici et d’ailleurs, de l’Alsace au Chili, d’aujourd’hui et d’hier complétèrent le programme de la Chorale.

Sous la direction de Jean-Claude STOEFFLER, la musique municipale varia morceaux de Noël et d’autres musiques profanes, comme Il faut sauver le soldat Ryan ou l’oeuvre richement colorée de Jacob de Haan Concerto d’Amore. Mais l’inattendu vint de l’Orchestre des Jeunes, sous la direction de Nicolas SCHIFF, affublé d’un nez rouge pour une référence à la musique de cirque, lors de l’étonnant morceau de démontage de clarinettes ou l’Allegretto de la 7e symphonie de Beethoven.

A la joie de la musique et des chants, s’ajouta comme depuis les premières veillées de Noël, le partage en faveur d’une oeuvre, cette année, Les Petits Bonnets de l’Espoir. En termes émouvants, la présidente Valérie SCHWITZGAEBEL, raconta un peu de son combat pour garder les cheveux, mais surtout de son engagement auprès des autres, en confectionnant des bonnets, distribués gratuitement. Au nombre de plus de 4400 à ce jour, soit autant de sourires.

Si l’essentiel a été destiné au Bas-Rhin, d’autres ont été remis de Perpignan à Elbeuf et de Mulhouse à Cognac, sans oublier la Belgique. Le public ne s’y est pas trompé, en étant très généreux.
C’est ensemble que choristes, musiciens et public conclurent ce beau concert en interprétant quelques noëls traditionnels.

Publié dans les Dernières Nouvelles d’Alsace, le 18/12/2014

Concert de Noël 2014


Haut de page